Philippe Graffin cite Jean Cocteau ; un maître à jouer de la fantaisie, de l'éclectisme et de la rigueur artistique.
Le ton de cette nouvelle édition de Consonances est donné.
Il serait étonnant qu'Ivry Gitlis ne soit pas au diapason... De notre côté, nous public passionné, nous saurons, une fois encore, jouer en harmonie, avec les magnifiques auteurs et interprètes que P. Graffin et l'association A Tempo ont invités.
Joël Batteux Maire de Saint-Nazaire

Chers amis de Consonances,

... Beaucoup, passionnément, à la folie... le sous- titre de ces 23es Consonances vous appartient,  tant vous avez été de plus en plus nombreux à suivre et  apprécier ces Rencontres avec la Musique de Chambre.

Une fois encore, comme un Chef étoilé, Philippe nous propose une carte de premier choix dans laquelle vous pourrez composer votre menu parmi les trente-deux compositeurs, la trentaine d'artistes et plus de cinquante œuvres programmées cette année.

Depuis trois ans nous avons pris l'habitude de faire voyager le festival hors des murs de notre cité et, cette année, c'est avec un très grand plaisir que nous avons répondu à l'invitation de la ville de Saint-André-des-Eaux. Devant le succès des années précédentes, nous poursuivons notre programmation en direction des scolaires avec Françoise Jamin-Prou, conseillère pédagogique en enseignement musical, des lycéens avec Annie Castagné, proviseur du lycée Aristide-Briand, et Mathias Val, professeur de musique. Une nouveauté cette année, les concerts de 18h auront lieu dans le hall du Théâtre, et les concerts de 20h30 se partageront entre la Galerie des Franciscains, le Théâtre et le Life pour la rencontre avec Ivry Gitlis.

Des liens forts se sont tissés entre le Théâtre et Consonances grâce à Nadine Varoutsikos-Pérez et son équipe et c'est tout naturellement que nous vous proposons en ouverture du festival 2013 une coréalisation sur le thème du téléphone, une œuvre magnifique dans une mise en scène de notre ami Christophe Rouxel.

C'est mon rôle et je le remplis avec beaucoup de reconnaissance, de remercier tous nos partenaires que vous reconnaîtrez au travers des logos sur les supports promotionnels. C'est bien entendu grâce à leur fidélité et leur attachement, en particulier dans ces moments de grande turbulence tant pour nos partenaires institutionnels que privés, que nous pouvons vous offrir tous les ans ces instants magiques et rares autour de la musique de chambre, très peu programmés au niveau régional. Permettez-moi de faire un petit clin d'oeil à nos amis de MAN qui  rejoignent le festival cette année.

Je sais qu'ils le font avec plaisir et désintéressement mais pour autant, tous les bénévoles, forts de leur investissement, de leur disponibilité, de leur bonne humeur, permettent aux artistes de se sentir    « comme à la maison » et de partager de grands moments de convivialité.

Je ne terminerai pas mon propos sans vous remercier, amis de Consonances, de votre enthousiasme et de votre fidélité. Ne changez pas, ces rencontres sont à consommer... sans modération.

Patrick Perrin, Président