Chers Amis de Consonances,

La 22e édition de Consonances autour de Debussy s’annonce comme l’un des grands crus de la musique de chambre à Saint-Nazaire. Nous débuterons ces rencontres en coréalisation avec la Scène Nationale de Saint-Nazaire par un concert de l’Orchestre symphonique Divertimento sous la baguette de Zahia Ziouani directrice du conservatoire de la ville de Stains et chef de l’orchestre national d’Algérie. A cette occasion la création du compositeur Nicola Campogrande y sera jouée avec Philippe Graffin en violon solo.

Le dimanche, une autre création, celle de l’Opéra de Bruges qui interprètera dans une version épurée

Pelléas et Mélisande. Puis, tout au long de la semaine, se succéderont des concerts de grande qualité interprétés par des artistes internationaux dont la réputation n’est plus à faire. La diversité du programme, où se mêleront flamenco et jazz, permettra à chacun d’entre vous de trouver son bonheur. Une fois encore, Philippe Graffin a eu à coeur d’y associer des artistes locaux qui, grâce à leurs talents viendront se joindre aux formations existantes. Nous renouvellerons les concerts en direction des tout jeunes enfants et des lycéens et comme l’a fait l’an passé la ville de Donges, la ville de Pornic recevra quelques artistes le dernier samedi du festival.

Pour tous ces concerts, il nous faut des salles et la Galerie des Franciscains reste toujours un lieu très prisé des artistes et des spectateurs. Pour ma part ce n’est pas sans un pincement au coeur que nous ne produirons pas de concert au Life, cette salle emblématique de Saint-Nazaire dans laquelle la musique de chambre a su trouver sa place. Mais je suis certain que nous y retournerons…

De très grands artistes, de grandes oeuvres, un compositeur exceptionnel, voilà de quoi passer une très belle semaine musicale.

Ce festival ne serait pas sans l’aide fidèle de nos partenaires institutionnels que sont la Ville de

Saint-Nazaire, la Région des Pays de la Loire et le Conseil Général. Nos partenaires privés en sont aussi les garants comme le Crédit Agricole, GDF par le biais de cinq de ses filiales dont Elengy et la concession Peugeot de Saint-Nazaire. Merci aussi à tous les généreux donateurs amoureux de la musique classique qui la soutiennent. Nous n’oublions pas la SPEDIDAM et l’ADAMI qui nous honorent de leur partenariat en 2012. Je voudrais remercier vivement l’association d’entrepreneurs AUDACITY qui nous aide à produire l’opéra Pelléas et Mélisande.

Pour terminer mon propos, et je ne dirai pas « enfin » car il fallait bien prendre le temps de la réflexion vu l’ampleur du projet, nous avons le très grand plaisir d’intégrer cette nouvelle et majestueuse salle culturelle nazairienne : Le Théâtre.

Bons concerts à tous.

Patrick Perrin, Président de l’Association A Tempo